Jeu Concours – Être un(e) cavalier(e) responsable !

Chaque année, la Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD), se tient du 30 mai au 5 juin.
 
Le succès du #TacanteUpcycling en 2018 nous pousse à renouveller l’expérience. Notre but, initier et encourager le monde équestre à adopter des pratiques responsables et durable en 2019.

Le Jeu:

Nous publierons durant toute la semaine des tutos conseils et astuces pour consommer responsable et agir durablement  !

4 thèmes seront à l’honneur : l’achat, l’emballage, l’entretien et la seconde vie ! 

Achat : Comment acheter responsable ? En achetant des produits écologiques par exemple.

Emballage : Comment limiter les emballages ? En les réutilisant par exemple, surtout lorsque l’on sait que la durée d’utilisation d’un sac plastique est de 12 minutes en moyenne.

Entretien : Comment laver ses produits de façon responsable ? Quels produits utiliser ? Comment réparer soi-même ?

Seconde vie: Comment donner une seconde chance à mon produit ?

C’est à vous, seul ou à plusieurs, de faire un tuto conseil en vidéo sur l’un des thèmes (vous pouvez les traiter en même temps) en mettant en avant ce que vous faites au quotidien pour l’environnement aux écuries ou à la maison.

Le tutoriel devra avoir été réalisé et posté sur les réseaux avec le #TACANTESEDD avant le dimanche 9 juin minuit.

Comme l’année dernière les projets seront soumis au jury dont vous connaitrez bientôt la composition. En cas d’égalité, un vote aura lieu sur la page Instagram!

Les meilleurs projets se verront offrir des paniers garnis TACANTE comprenant par exemple, un sac Ereenn, un totebag, un sac à tapis, du savon de Marseille pour vos cuirs, un Skraby et plus encore !
 

Comment participer ?

1. Liker et suivre les comptes Facebook/Instagram de Tacante

2. Poster votre vidéo conseil et astuces sur Instagram et/ou Facebook avec le #TacanteSEDD

3. Identifier 2 amis dans la publication officielle du jeu concours, sur Facebook, ou sur Instagram.

Rappel : Vous avez jusqu’au 9 juin 2019 minuit pour participer. Les résultats seront annoncés le jeudi 13 Juin 2019 à 18h.

Nous publierons un petit livret à télécharger sur notre site avec nos conseils de la semaine pour ceux qui sont ou veulent devenir responsable !

A vous de jouer !


Nos conseils !

N°1 : Les emballages

Nous avons décidé de réduire un maximum notre utilisation d’emballages plastique, de la fabrication à l’expédition !

L’utilisation de polybags, ces sachets transparents que l’on retrouve partout, peut-être évitée ! En effet, il n’est pas obligatoire d’en utiliser et des alternatives existent (ne pas en utiliser et/ou préférer des matières recyclées ou recyclables).🍃
Nous expédions également nos produits dans des cartons recyclables et/ou recyclés dont la production est issue de forêts durables ! ♻️

Réfléchissez bien à votre action, la terre et les océans vous en remercieront ! 🌍

Conseil n°2: L’achat

#1 : privilégier les circuits-courts

On se retrouve pour la suite de nos conseils RSE à l’occasion de la Semaine du Développement Durable!

Aujourd’hui on aborde le thème des achats responsables! Qu’est ce qui se cache derrière les produits Tacante?

Les produits Tacante sont fabriqués en France à partir de matières européennes.

Nous essayons d’adopter les circuits les plus courts possibles et de limiter les kilomètres parcourus par nos matières afin de réduire au maximum notre empreinte carbone.

Cette proximité géographique nous permet également d’assurer un suivi complet de la transformation des matières premières jusqu’aux produits finis.

Enfin nous distribuons en direct ce qui nous permet de créer des liens forts
avec nos clients.

Tacante est avant tout une aventure humaine. Nous aimons nos fournisseurs, nos produits nos clients. Ce mode de fonctionnement en circuit court nous permet à la fois de maîtriser notre impact environnemental et d’être proche des gens qui façonnent notre aventure: nos fournisseurs et nos clients.

Vous l’aurez compris, chez Tacante on a adopté le circuit court.

#2 : Acheter moins, acheter mieux

Le thème des achats responsables, ce n’est pas fini ! En effet, après vous avoir présenté notre fonctionnement en circuit court, nous allons maintenant faire le tour des points clés du « consommer responsable »

Consommer moins, mais mieux est indispensable à la logique d’achat responsable. L’achat de produits de mauvaise facture conduit à la surconsommation de nos ressources. En privilégiant les produits durables et de qualité, on peut limiter son impact environnemental :
non seulement en achetant moins et moins souvent, mais aussi en entretenant son matériel pour le garder plus longtemps. En Europe, 4 millions de tonnes de textiles, usés et neufs, sont jetés par an !

Les labels attribués aux produits, peuvent aider à s’y retrouver. On note, par exemple sur nos produits le label EKO-TEX® qui garantit l’absence de produits chimiques.
De la même façon, le fil Newlife™ que nous utilisons est 100% recyclé à partir de bouteilles plastiques.

Dans le consommer responsable il y a également tout ce qui tourne autour de l’achat : le trajet jusqu’aux points de vente, la possibilité de réparer mon produit ou encore sa fin de vie. Est-il recyclable ? Est-il réparable ?

Consommer responsable, ce n’est pas se restreindre, c’est consommer mieux !

Conseil n°3 : L’entretien

Presque tous les produits nécessitent un entretien régulier afin de garantir leur bon fonctionnement et leur durée de vie.

Dans cette logique, Tacante propose des produits faciles à entretenir. Nos tapis de selle sont lavables en machine et demandent une fréquence de lavage moins importante qu’un tapis de selle classique, permettant ainsi des économies d’eau. Notre tapis ne va pas au sèche-linge mais sèche rapidement à l’air libre permettant ainsi une économie d’énergie.

Nous conseillons l’utilisation de savon de Marseille, produit respectueux de l’environnement, pour les tâches tenaces sur nos tapis de selle.

Plus généralement,en faisant le choix de produits d’entretien écologiques on évite la contamination des eaux et les sols. Les labels sur les produits d’entretien peuvent être utiles. Dans ce domaine, le label Ecocert est l’un des plus fiables, il est décerné aux industriels les plus exigeants.

Enfin on peut opter pour la “fabrication maison” à partir de produits naturels est aussi une très bonne alternative si on a le temps et l’envie ! Internet regorge de tutoriels pour créer ses nettoyants écologiques multi-usages à partir de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude ou encore de savon noir !

On a donc l’embarras du choix, au boulot!

Conseil n°4 : La seconde chance

#1 La seconde vie

L’achat de produits d’occasion est une manière efficace de concilier économie et écologie. Selon des données de 2016, en France chaque habitant a généré 510 kg de déchets municipaux (hors déblais et gravats) sur l’année, ce qui est supérieur à la moyenne de l’Union Européenne des 28, soit 487 kg. (Source : europarl.europa.eu). La revente d’objets du quotidien est un moyen de réduire ce chiffre.

La vente d’occasion se démocratise dans tous les domaines. Dans l’équitation, on retrouve par exemple PreppySport, le vide-sellerie en ligne qui propose aux cavaliers de revendre leur matériel et éviter ainsi de jeter des produits peu usés, surtout lorsque l’on sait que le recyclage n’est pas développé dans notre secteur ! 

Acheter d’occasion ce n’est pas acheter cassé ! En effet, des revendeurs proposent de plus en plus de garanties ou encore des produits reconditionnés, c’est à dire remis à neuf. 

Racheter pour réutiliser permet ainsi d’éviter le gaspillage de nos ressources.  Acheter un t-shirt en coton d’occasion, c’est économiser les 2500 litres d’eau utilisés pour sa fabrication. 

Alors faites vous plaisir en achetant d’occasion, la planète s’en réjouira ! 

#2 La seconde chance

Il n’y a pas seulement la seconde main qui permet d’allonger la durée de vie d’un produit. On retrouve également la seconde chance ou plus précisément l’upcycling, le surcyclage en français. 

Mais qu’est-ce donc ? C’est le fait de récupérer et réutiliser un produit dont on n’a plus l’usage pour le revaloriser, en photophores avec des pots de yaourt en verre ou encore en balai fabriqué à partir de bouteilles plastiques !

En plus de réduire nos déchets, recycler une matière existante demande moins d’énergie que de créer un nouveau produit de A à Z. 

Le surcyclage permet également de développer l’artisanat et l’activité économique qui va avec. 

Tacante s’investit dans cette démarche d’upcycling aux cotés de @ceuxquivontsurlamer et Sophie ! En effet, Sophie réalise des sacs, bracelets, paniers, et plus encore, à partir de chutes de marinières et de cirés bretons qui, si elle n’était pas là, termineraient à la poubelle ! 

L’upcycling est non seulement accessible à tous mais c’est aussi bon pour l’environnement, alors qu’est-ce que vous attendez pour transformer ce vieux t-shirt en un sac à bombe? 

Morgane

By Morgane

Je suis la fondatrice de Tacante.

Répondre

Il ne sera pas publié

 

PERSONNALISEZ VOTRE TAPIS DE SELLE TACANTE !

Cliquez ici