“Le cheval est l’artiste que le cavalier met en scène” Michel Henriquet

AU REVOIR A UN GRAND METTEUR EN SCENE

“Si j’ai pu faire comprendre ce qu’un peu de savoir, de psychologie et d’amitié, peut inspirer de confiance à ce merveilleux partenaire, l’objectif est atteint.” Michel Henriquet – 1986

Michel Henriquet montant Fandango au passage

Michel Henriquet montant Fandango au passage

Un grand homme du dressage s’en est allé, le 8 décembre 2014, à l’âge de 90 ans. La silhouette frêle de Michel Henriquet, indissociable de celle, plus tonique, de sa championne de femme Catherine Henriquet, ne sillonnera plus les prés et les carrières des écuries de la Panetière, près de Paris, mais il laisse derrière lui de nombreux ouvrages, dont le merveilleux « Gymnase et Dressage », écrit en 1991.
Michel Henriquet s’inscrit en droite ligne des maîtres de l’équitation classique, en y ajoutant sa vision du dressage moderne éprise de légèreté. C’est d’ailleurs un des fondateurs de l’Association Allege Idéal, avec Jean d’Orgeix et le colonel Carde. Il fut l’elève et l’ami de 30 ans d’un autre grand maître du dressage, Nuno Oliveira, avec lequel il partage sa passion pour le cheval lusitanien.

Plus récemment, nous l’avons entendu prendre fermement position contre les dérives du dressage moderne (Rollkur…), contre l’équitation enseignée dans les clubs à grands coups d’enrènements, mais aussi pour une communication accrue avec l’animal comme nous l’enseignent les chuchoteurs américains, Pat Parelli, Monty Roberts, dont il était très proche.

Pat Parelli et Michel Henriquet

Pat Parelli et Michel Henriquet

Quelques réflexions de ce grand maître qui, nous l’espérons, vous donneront envie d’aller plus loin…

« L’impulsion doit être considérée comme une qualité innée que l’écuyer affine, canalise et libère. Il n’en créera jamais davantage que le cheval n’en possède. »
“ Seul l’homme qui aime le cheval, qui le comprend et qui le sent peut posséder le tact équestre.”
« La haute équitation ne serait qu’un sport ou un savoir-faire si elle ne résultait que de l’application de techniques éprouvées. Elle est un art par le talent, le sentiment et le goût dans l’élaboration, qu’elle exige de l’écuyer, par la beauté du spectacle équestre. »
“Rendez-lui confiance et montrez-lui avec douceur qu’il n’a rien à craindre.”

 

 

Stéphanie de Forges

By Stéphanie de Forges

Enfant, je m'échappais de la vie citadine pour aller sillonner les allées forestières sur le dos de mon poney. Aujourd'hui adulte, habitant en Normandie, je m'efforce de transmettre à mes enfants mon amour pour les chevaux. Je suis passionnée par le dressage de tradition française, qui donne à la notion de légèreté une place centrale.

Répondre

Il ne sera pas publié

 

PERSONNALISEZ VOTRE TAPIS DE SELLE TACANTE !

Cliquez ici