Saxo de la Cour JO/JEM

Je m’appelle Saxo de la Cour. Je suis un Selle Français alezan de 10 ans, fils de Dollar de la Pierre et Folie de la Cour par Jalisco B. Je suis né dans la Manche et je suis arrivé dans les écuries de Cédric et Eugénie Angot à Gambais dans les Yvelines à l’âge de 7 ans.
Ce mois-ci, Tacante part à la rencontre d’un hongre d’1m70, membre du groupe JO/JEM. Le très prometteur Saxo de la Cour, monture de tête de Cédric Angot accepte de partager ses petits secrets… plus ou moins avouables !
D’où vient ton nom ?
Comme je suis arrivé chez Cédric à l’âge de 7 ans, personne ne sait trop pourquoi je m’appelle Saxo. Remarquez, ça tombait plutôt bien puisqu’Eugénie, l’épouse de mon cavalier, a aussi comme passion la musique ! Et puis c’est plutôt marrant de se retrouver dans les mêmes écuries qu’une certaine Virtuose d’Eole !
Préfères-tu avoir un cavalier ou une cavalière ? Pourquoi ?
Avant d’arriver chez Eugénie et Cédric, c’était une cavalière, ma propriétaire, qui me montait à la maison mais comme je suis “apparemment” un cheval difficile, en piste un cavalier prenait le relais.  Ils disent tous que je suis un cheval fort ; les cavalières peuvent vite se trouver dépassées. C’est dommage parce que j’aime bien les cavalières, elles sont gentilles avec moi ! Ma groom Hélène me monte un peu en détente ou quand je rentre d’un concours bien fatigué, et qu’elle m’emmène me détendre avec un trotting. Croyez-le si vous le voulez, mais il me faut une détente d’au-moins 20 minutes pour rester en place ! Et encore, je me suis amélioré grâce au travail de Cédric !
Où vis-tu ?
Je vis dans les écuries d’Eugénie et Cédric Angot à Gambais dans les Yvelines. C’est une écurie où il n’y a que des chevaux de compétition ! C’est comme un 5* luxe, on a tout le confort : bois de 15 ha, plan d’eau, marcheur, paddock, carrière, manège et la forêt de Rambouillet à proximité où je vais faire des grands trotting d’1h30 à 2h ! J’adore ! Il n’y a qu’une chose que je n’aime pas : les tracteurs qui me font un peu peur. Est-ce que je fais un tel boucan quand j’avance moi ?!
Qu’apprécies-tu le plus chez tes voisins de boxe ?
Je suis un cheval dominant même si je suis d’un caractère très calme et que j’aime prendre mon temps. Hélène dit même que je suis un peu pataud ! Mais j’ai mes têtes. Il y a certains de mes co-locataires que je n’aime pas, mais vraiment pas du tout et je leur montre bien. Et d’autres avec lesquels je m’entends super bien. J’adore Rubis de Preuilly, on est souvent ensemble. Comme la salle de soins est en face de mon box, si ma groom Hélène passe trop de temps avec les autres, je me mets à taper du pied. Et oui, je suis comme ça, un peu jaloux !
Quel est ton pêché mignon ?
J’adore les carottes et en hiver c’est ma période préférée parce que j’en ai tous les midis. De toute façon elles sont toujours à portée de main de ma groom !
Dès que j’entends le bruit d’une carotte que l’on casse en morceaux, je me précipite pour mettre ma tête à la fenêtre de mon boxe, il ne manquerait plus que l’on m’oublie ! Ceci dit, j’aime aussi les sucres, les pommes, les bonbons ! Gourmand moi ? Jamais !
Quelle est ta couleur préférée ?
Le bleu… enfin c’est surtout la couleur préférée d’Hélène ma groom ! Et puis elle trouve que ça me va bien.
Quel est le rêve de ta vie ?
Mon rêve serait de ne rien faire… rester couché toute la journée dans un paddock où on m’apporterait des carottes !! La vie de pacha fainéant en quelque sorte !
Quelle est ta discipline préférée ?
J’adore sauter, je suis fait pour ça. Lorsque l’on me remet à sauter après avoir exercer d’autres activités, je suis fou furieux et je vais peut-être un peu trop vite du coup… Paradoxal pour un cheval qui est plutôt lent dans ses déplacements !
Le dressage ça n’est vraiment pas fait pour moi. Et bien oui, chacun son truc !
Ton petit bonheur de la vie ?
Mon petit bonheur de tous les jours c’est de me faire chouchouter par ma groom Hélène. Qu’est ce que j’aime ça quand elle m’apporte une carotte ou des sucres le matin quand elle arrive.
Que détestes-tu par dessus tout ?
Quand on me fait marcher au pas ! Comme je suis très lent quand je me déplace ça m’ennuie de marcher ! Je me traîne. C’est interminable ! Alors que quand je saute, hop hop hop et le tour est joué !
Ah oui, je n’aime pas non plus quand Hélène accorde un peu trop d’attention aux autres chevaux !
Quel don aimerais-tu avoir ?
J’aimerais être reconnu de tous. C’est sûr, ça viendra avec le temps et le travail. Le barrage est encore une étape un peu compliquée pour moi, mais un jour je serai au top niveau ! Hélène reconnaît qu’elle manque peut-être d’objectivité quand elle dit que pour elle je suis le meilleur ! Je l’adore !
Quel est ton meilleur souvenir ?
Oh là là j’ai du mal à choisir ! Il y a mon premier séjour à la mer récemment chez Alexandre de Rothschild, je suis rentré dans l’eau tout de suite sans appréhension ; et puis surtout l’année dernière au CSIO5* à Calgary, parcours mythique, où nous nous sommes surpassés avec Cédric ! Vous vous rendez compte, on a fini second pour ma première Coupe des Nations ! Cédric était super fier de moi !
En ce moment, quel est ton état d’esprit ?
Que la prochaine saison démarre pour aller gagner des grand prix !
Une devise à nous faire partager ?
Je suis beaucoup sur l’œil lors de mes parcours mais lorsque je sens Cédric qui me pousse à y aller, j’y vais les yeux fermés ! Je lui fais confiance. Sans vouloir faire pédant, comme le disait Roosevelt dans son discours d’investiture : “En échange de la confiance déposée en moi, je rendrai le courage et le dévouement” !
Comment pouvons-nous avoir de tes nouvelles ?
Souvent, mes petites péripéties du moment sont partagées sur la page Facebook de ma groom, Hélène Feret, ou bien sur les pages Facebook ou Instagram de Cédric Angot, afin de savoir quels seront nos prochains concours…
© Maria Guinamant & Ecurie Cédric Angot
Morgane

By Morgane

Je suis la fondatrice de Tacante.

Répondre

Il ne sera pas publié

 

PERSONNALISEZ VOTRE TAPIS DE SELLE TACANTE !

Cliquez ici