Valma de Fougnard

©Tacante, Equestrian News/Salomé Leclerc, Horse Mag/FH Photo

Valma de Fougnard est une Ponette Française De Selle baie brune, âgée de 9 ans par Kantje’s Ronaldo et Qure de la Rive. Valma est née au sein de l’élevage de Fougnard à La Chapelle Themer en Vendée. Après avoir été débutée par Anaïs Tournade à l’âge de 4 ans, avec laquelle elle obtient le titre de Vice-Championne de France des 4 ans, Valma a rejoint les écuries d’Aurore Loison en 2015, avec qui elle a évolué sur le circuit jeune poney et le circuit amateur jusqu’à l’âge de 7 ans. Depuis 2016, la ponette appartient à la famille Desmaizières, et s’illustre sous la selle de Louise. Aujourd’hui, elles parcourent ensemble la France à la conquête des plus prestigieux Grand Prix Poneys.
Ce mois-ci, TACANTE se plonge dans l’univers poneys avec Valma de Fougnard et Louise Desmaizières, jeune couple déterminé à atteindre le plus haut niveau international !
D’où vient ton nom ?
Je n’en ai aucune idée. Il faudrait demander à mon éleveur, qui je pense doit être plus au courant que moi ! En tout cas,  j’ai été plutôt gâté niveau prénom, je l’aime beaucoup et je remercie mon éleveur pour cela. J’en connais d’autres qui n’ont pas eu cette chance !
Où vis-tu ? Décris-nous ton écurie.
Je me trouve actuellement aux Écuries de Sévennes à Plaisance-du-Touch, à environ 20 minutes au Sud-Ouest de Toulouse. Il y a quatre écuries de chevaux et poneys de propriétaires en plus du poney club. J’ai plutôt de la chance, puisque je loge dans la plus grande écurie, où les boxes sont immenses ! Je peux donc m’allonger et me rouler comme bon me chante ! Le petit plus, même si nous sommes en barns, c’est que je peux regarder tout ce qui se passe et être au courant de tous les ragots des écuries, grâce aux grandes fenêtres ouvertes. Bref, je vis une vie 5* sans aucun doute.
Quelles sont tes relations avec tes voisins de boxe ?
Je suis plutôt sociable donc je m’entends bien avec ma copine de gauche Telma. On part même au pré toutes les deux quand le temps le permet ! Ensuite à ma droite, c’est ma maman, Qure de la Rive, donc je ne peux que l’aimer. D’ailleurs je ne quitte jamais mon boxe sans lui faire un bisou. Et pour finir, ma copine préférée reste mon binôme de concours, Sweety Vertefeuille, qui se trouve en diagonale de mon boxe.
Qu’apprécies-tu le plus chez ton cavalier ?
Ses friandises bien sûr ! Louise me donne toujours un bonbon en fin de séance ou en sortie de piste, alors qu’elle est encore sur mon dos. J’aime beaucoup manger, donc forcément j’adore Louise. Au début de notre relation j’étais assez craintive, mais maintenant, je suis devenue un vrai pot de colle. Il ne faut pas m’en vouloir, Louise fait les meilleures câlins du club, donc depuis que j’y ai goûté, je ne peux plus m’en passer.
Quelle est ta plus grande qualité ?
Ma cavalière dit toujours que j’ai vraiment beaucoup de force, et que je suis très qualiteuse. Je fais attention où je mets mes pattes car je n’aime pas toucher les barres.
Quels sont ton principal défaut et ta plus grosse bêtise ?
Je suis sage comme une image, donc je ne fais pas trop de bêtises. En revanche, Louise dit que je peux vite perdre mon impulsion. Elle dit que mon galop est si confortable, qu’il en devient presque endormant.
Quel est ton péché mignon ? As-tu des caprices de star ?
J’adore les compotes à boire et les grattouilles, mais pas n’importe où. Les meilleures c’est celles derrière l’oreille, juste au dessus de la nuque, et celles au niveau du garrot.
Quelle est ta couleur préférée ?
Sans aucun doute, je dirais le bleu marine et l’argenté. Il parait même que j’ai un écusson argenté qui porte mon nom chez Tacante.
Quel est le rêve de ta vie ?
Aller aux Championnats d’Europe cette année avec ma cavalière Louise Desmaizières. C’est plus qu’un rêve, c’est un objectif, et on se donnera tous les moyens pour y arriver.
Quelle est ton activité préférée ?
Mon activité préférée ? Je dirais l’enchaînement, parce que j’adore sauter, mais aussi le trotting en extérieur.
Quel est ton petit bonheur de la vie ?
Manger de l’équifourage toute la journée.. et des compotes à boire pour le dessert ! Oui parce que manger, ça reste tout de même ce que je préfère faire.
Que détestes-tu par dessus tout ?
Je n’aime pas du tout quand Louise se crispe sur mon dos. Je ressens tout ce qu’elle ressent, donc quand Louise stresse, je stresse, et je n’aime pas le stress. Ah oui, et aussi je ne suis pas fan des étrilles. Je trouve que ça pique trop.
Quel est ton meilleur souvenir ?
J’en ai deux. Le Grand Prix du Salon du Cheval de Paris 2017, que je gagne devant le public parisien avec Louise, et le CSIOP de Wierden, où je suis sans faute.
Quel est ton état d’esprit du moment ?
Je pense que vous êtes au courant que ma copine de concours, Sweety, s’est blessée. Louise a été très affectée par la nouvelle, et j’aimerais beaucoup lui redonner le sourire. Je suis donc déterminée à prendre la relève de Sweety, et à faire de mon mieux pour offrir à Louise ce que Sweety devait lui apporter, pour sa dernière année poney !
Quelle est ta devise ?
Peu importe les circonstances, si ma cavalière est là et présente, j’irai jusqu’au bout du monde pour elle.
Comment avoir de tes nouvelles ?
Vous pouvez retrouver mes aventures sur le compte Instagram de Louise, ou sur le compte Facebook de mon vétérinaire, et papa de Louise, Louis Marie Desmaizières.
Vous aimerez aussi les Rencontres Équines avec Ghost Rider alias Paddy et Wimke.

 

Salomé Leclerc

By Salomé Leclerc

Répondre

Il ne sera pas publié

 

PERSONNALISEZ VOTRE TAPIS DE SELLE TACANTE !

Cliquez ici