Accueil Gazette Tacante Ghost Rider alias Paddy

L'Actualité Tacante

Retour au listing du blog

Ghost Rider alias Paddy

Ghost Rider, le poney volant. Sélectionné avec sa propriétaire et cavalière, Jade Fleur Calaque, pour le CSIOP de Wierden (Pays-Bas) qui aura lieu en juin, il nous ouvre les portes de son boxe et se confie sur son quotidien de champion !
Ghost Rider alias Paddy

Je m’appelle Ghost Rider (Paddy pour les intimes) et je suis un poney d’obstacles de 15 ans né en Irlande. Actuellement, je tourne en AsPoney Élite avec ma propriétaire Jade Fleur Calaque et nous nous préparons pour le CSIOP de Wierden ! Tous les deux nous faisons équipe depuis février 2016 et on peut dire que ça marche comme sur des roulettes ! Avant, figurez-vous que je chassais le renard ! Mais j’ai ensuite été orienté vers le CSO, un choix qui s’est avéré juste, puisque j’ai gagné les Championnats d’Irlande (130) avec ma première cavalière irlandaise et atteint la finale des Championnats d’Europe 2015 en Suède avec Inès de Melo, mon ancienne cavalière suisse. Ce qui fait déjà pas mal de voyages…

Ce mois-ci, Tacante part à la rencontre d’un poney volant, membre de la Tacante Family : Ghost Rider. Sélectionné avec sa propriétaire et cavalière, Jade Fleur Calaque, pour le CSIOP de Wierden (Pays-Bas) qui aura lieu en juin, il nous ouvre les portes de son boxe et se confie sur son quotidien de champion !

D’où vient ton nom ?

Je ne sais pas d’où vient mon nom, mais sûrement de ma robe fantomatique. Et mon surnom Paddy, c’est pour mon côté nounours irlandais.

Préfères-tu avoir un cavalier ou une cavalière ? Pourquoi ?

Je préfère les cavalières parce que j’ai peur des hommes, je n’aime pas qu’ils s’approchent de moi, même mes coachs que je connais pourtant bien. Une fois, j’ai même fait courir le père de Jade une heure au paddock, alors qu’il essayait de m’attraper pour me rentrer au boxe, en plus il commençait à pleuvoir. Moi je ne crains pas la pluie, je suis irlandais après tout ! Et puis j’aime bien le paddock et je ne suis pas du genre à me laisser attraper facilement ! Jade a fait 1h15 de route pour venir à la rescousse ! J’étais caché derrière un arbre, je voulais jouer à chat, mais ce n’était apparemment pas le moment…

Où vis-tu ?

J’ai une belle vie de poney au Haras des Templiers, chez Eric Muhr, où je bénéficie d’un super grand boxe et d’une sortie quotidienne au paddock ! Depuis mon boxe, j’ai une belle vue sur la carrière, d’où je peux observer les autres poneys, j’aime faire ma commère… J’aime aussi somnoler la tête au soleil. Jade dit que je suis très mignon, surtout quand je ronfle.

Qu’apprécies-tu le plus chez tes voisins de boxe ?

Quick, le poney pie de Jade, mon voisin de boxe. Tout nous oppose, mais on est inséparables, il est un peu mon pilier, même si au fond je suis indépendant, timide et introverti. J’avoue que Quicky me dévergonde… Je suis un peu sous son influence. Il est fugueur, alors que moi non et ça me donne des idées. Un jour, je me suis échappé de mon boxe (Jade avait laissé la porte ouverte, alors j’y ai vu comme une invitation) pour enfouir ma tête dans le container à granulés ! Je savais que c’était mal, alors quand Jade m’a rattrapé, je n’ai pas bronché… Maintenant je donne aussi des petits coups de cul comme Quicky, c’est plutôt drôle et pas méchant, mais je sais que ce n’est pas bien, alors j’arrête tout de suite.

Quel est ton péché mignon ?

Les pommes et les briquettes de foin, surtout les briquettes de foin en concours !

Quelle est ta couleur préférée ?

Le Noir Noir parce que j’aime le sobre, mais parfois, j’ai envie d’égayer ma robe avec du orange, la couleur des carottes !

Quel est le rêve de ta vie ?

Être Champion d’Europe ! Jade et moi croisons les doigts et travaillons dur pour y arriver !

Quelle est ta discipline préférée ?

Je suis un poney de saut d’obstacles, mais j’adore les balades et les séances de trotting, surtout dans la forêt de Fontainebleau ! La dernière fois je trépignais d’envie de sauter les troncs d’arbres, comme au bon vieux temps ! Je pourrais peut-être faire du complet, mais Jade a un peu peur…

Ton petit bonheur de la vie ?

C’est Quick, vraiment, parce que même en concours quand les granulés sont servis pour nous deux, je l’attends toujours. Et pourtant, à la sortie des tours, je suis plutôt du genre à me jeter sur la maman de Jade pour lui dire : “ELLES SONT OÙ MES CAROTTES ?!”

Que détestes-tu par dessus tout ?

J’ai un caractère plutôt facile, mais je suis d’assez mauvaise humeur le matin (comme ma cavalière) et je déteste qu’on vienne m’embêter, mais Jade ne peut pas s’empêcher de me couvrir de bisous, ce qui est très agaçant ! Mais bon, je prends sur moi et je ronchonne… En général, le matin, je mange mes granulés, puis je retourne au dodo et DO NOT DISTURB PLEASE ! Ce que je déteste, c’est travailler dans la carrière à la maison et Jade l’a bien compris, alors on va plutôt s’aérer et faire du trotting. Ah oui, autre chose, ça m’énerve que les gens prennent ma petite tache sur le nez pour du crottin, c’est gênant…

Quel don aimerais-tu avoir ?

Voler me faciliterait bien la tâche ! Je veux dire voler au-dessus des obstacles, mais aussi voler des carottes…

Quel est ton meilleur souvenir ?

J’étais fier après le Jumping de Bordeaux, en février, mais aussi récemment à Fontainebleau. J’ai pris beaucoup de plaisir sur le terrain en herbe, ça change du sable, c’est comme un grand pré ! Mais toutes les remises des prix sont mes meilleurs souvenirs. À ce moment-là je peux montrer combien je suis fier, alors je me grandis et me tiens bien haut et droit.

En ce moment, quel est ton état d’esprit ?

Je suis très bien dans ma tête, de nature très linéaire. Je suis un poney joyeux, très heureux et fidèle à lui-même.

Une devise à nous faire partager ?

“Non, je ne rumine pas, je réfléchis !” Je suis un poney penseur, sans doute ai-je été un grand sage dans une autre vie…

Comment pouvons-nous avoir de tes nouvelles ?

Sur les pages Facebook et Instagram, surtout, de Jade et aussi en concours, notamment à Wierden. J’ai hâte d’y être ! J’aime les voyages et les CSIO, c’est une toute autre ambiance, ça me rappelle de bons souvenirs…

A lire aussi : Rencontre avec Pépito de La Noé
Rencontre avec Pallas des Chouans

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !